Entretien réalisé à Mónica Castro pour la Revue du CGS BCN